fleurs

Boîtes à maux : les boîtes à mots solidaires 

Soucieuse du ressenti de ses administrés, la Municipalité souhaite donner la parole aux cabourgeais dans cette période de crise sanitaire inédite. 

A cette occasion, Francine Samson et Annette Bregand, conseillères municipales, ont initié le projet des boîtes à maux. Installées discrètement dans Cabourg, elles sont là pour favoriser la libération de la parole et accueillir vos états d'âmes. 

Présentes au Parc de l'Aquilon, sur les berges de la Dives (côté Pasteur), au parcours du cœur, dans les Jardins de l'Hôtel de Ville et au Square Nylic, la Municipalité vous invite à y glisser votre message, qu'il s'agisse d'un courrier, d'un simple mot, d'un dessin ou d'un poème... De façon anonyme ou non, chacun peut adresser ses doléances, faire état de sa situation, de son malaise, de ses besoins...

Tenus au secret professionnel, seules 3 personnes auront accès aux courriers déposés : Annette Bregand, Francine Samson et un agent du Pôle Vie Sociale. Les boîtes seront relevées en moyenne tous les 15 jours.

Par cette nouvelle approche, la Municipalité espère apporter du réconfort aux personnes qui n'osent pas forcément demander de l'aide et ainsi établir un diagnostic social du territoire. Les mots/maux permettront ensuite d'accompagner les cabourgeais vers les institutions compétentes et d'orienter les actions du Pôle Vie Sociale. 

maux
maux